Foot : l’affaire Sidy Diallo divise les frères Kalou

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le joueur de Herta Berlin, Salomon Kalou, d’ordinaire peu bavard, s’est invité au débat sur la crise au sein de la maison de verre de Treichville (FIF).

L’ancien attaquant de Chelsea a clairement pris position et défendu l’actuel patron de la FIF, Sidy Diallo dans la crise qui l’oppose à certains dirigeants mécontents du football ivoirien. « Quand on met une autorité en place, il faut la laisser travailler. Il faut arrêter de lui mettre des bâtons dans les roues... Il faut les laisser travailler,  à la prochaine élection, si on n’est pas d’accord, on essaie de corriger », a décrié Salomon Kalou.

«Il faut arrêter les querelles inutiles. En quoi cela profite-t-il aux joueurs qui sont sur le terrain… » déplore  l’ex  international  ivoirien. Une prise de position de Salomon Kalou contraire à celle de son frère Bonaventure Kalou, qui fait partie des farouches adversaires du Président Sidy, qui réclament son départ.

Voir aussi<<Salomon Kalou : il dévoile 5 confidences inédites sur sa carrière

Alors que le frère cadet du maire de Vavoua, lui, estime qu’il faut laisser travailler le Boss de la FIF. Nul doute que cette prise de position tranchée de Salomon Kalou pourrait créer un froid, bien plus engendrer un nuage entre les deux frères Kalou.  ENZO