Crash en Ethiopie : Ahmed Khalid a échappé à la mort !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Ahmed Khalid est un sacré veinard.

Le jeune homme devrait être un passager du vol d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé.

Dimanche dernier le Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines  avait décollé d’Addis-Abeba à destination du Kenya. 6 minutes plus tard, tous les passagers ont péri dans l’accident. Il transportait 157 personnes notamment, 149 passagers et 8 membres d’équipage.

Un passager a manqué l’appel : Ahmed Khalid.

Le jeune homme qui devait être dans l’avion a loupé sa correspondance. Ce retard lui a sauvé la vie.

« J’avais un premier vol entre Dubaï et Addis Abeba, où j’avais une correspondance pour Nairobi. Mais mon premier avion a eu du retard. J’ai donc dû attendre à Addis Abeba le vol suivant », raconte le jeune homme dans une interview accordée à la chaîne de télévision canadienne Global News.

Déçu, Ahmed Khalid se rend plus tard compte qu’il devrait s’en réjouir.

« Les gens demandaient au personnel ce qui se passait. Ils allaient et venaient mais ne répondaient rien. C’est par les téléphones mobiles qu’on a appris que l’avion s’était écrasé six minutes après le décollage ».

Ahmed Khalid est donc le seul passager survivant du vol ET302 d’Ethiopan Airlines.

Il doit sa vie à son retard.

Dans un communiqué cité par l’AFP, le constructeur aéronautique Boeing s’est déclaré «profondément attristé» par cette catastrophe.

Parmi les passagers à bord et les membres d’équipage se trouvaient :

 

32 Kenyans,

18 Canadiens,

9 Ethiopiens

8 Chinois,

8 Italiens,

8 Américains,

7 Français,

7 Britanniques,

6 Egyptiens,

5 Allemands

4 personnes aux passeports “UN”

4 Indiens

3 Russes

2 Marocains

2 Israéliens

1 Belge,

1 Ougandais,

1 Yéménite,

1 Soudanais,

1 Togolais,

1 Mozambicain et

1 Norvégien