Arafat/son vigile révèle : « Carmen a failli se suicider »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Discret jusque-là, le garde de la résidence de Dj Arafat, du nom de Aimé Vigile, sort de son silence. Via le site Vibe Radio.CI, l’homme de la sécurité du domicile du Daishikan à Angré, Groupement 4000, fait de grosses confidences sur l’annonce du décès du chouchou de la Chine.

10 mois après la mort de la légende Dj Arafat, de nouvelles révélations sur le clan Daishikan. Jusque-là muet et discret, celui qui veillait sur le domicile de Dj Arafat, le dénommé Aimé Kouassi Kouamé, alias Aimé Vigile, parle pour la première fois. C’est sur le site WWW.VIBE RADIO.CI que l’ex-vigile du King de la Chine s’exprime, plusieurs mois après la perte de son patron : Ange Didier Houon. 

Le garde d’Arafat fait de grosses confidences sur les circonstances de l’annonce de la triste nouvelle du décès de Dj Arafat à son épouse : Carmen Sama. Le gardien qui a travaillé 3 années durant à la résidence d’Arafat DJ apprend ceci : « C’est vers 21h le Dimanche 11 Août 2019 que la gouvernante de la maison : Olivette m’apprend la nouvelle de l’accident du Boss. Puis après le «bon petit» du patron, du nom de Roméo, celui avec qui Patron Arafat est sorti de la maison vers 16h le jour de l’accident, me téléphone pour me dire d’informer madame Carmen que Arafat vient de faire un grave accident. Quand madame (Carmen) a appris la nouvelle, elle était dans tous ses états » raconte le vigile, qui poursuit son récit : « C’est ainsi qu’on a cherché à joindre Olo Kpatcha. Madame et moi on s’est rendus aussitôt à la Polyclinique des Deux Plateaux en taxi, il était 21h30 en ce moment. Madame à dû revenir après à la maison à Angré vers 3h du matin, pour récupérer la petite Rafna », se souvient l’ex-homme de sécurité de la résidence d’Arafat.

Aimé Vigile, le gardien du domicile du Daishikan à Angré «Groupement 4000», révèle pour la première fois ce qui s’est passé quand l’épouse d’Arafat, Carmen Sama a appris la triste nouvelle du décès : « C’est autour de 11h le lundi 12 Août 2019, lorsque madame est revenue à la maison à Angré, que depuis l’hôpital on l’a téléphoné pour lui annoncer la terrible nouvelle du décès du Boss Arafat. Elle criait et pleurait, madame était inconsolable. Elle est rentrée dans les toilettes, le «bon petit» du Boss, le jeune Roméo qui était à ses côtés, de peur qu’elle ne fasse une bêtise l’a suivie. Elle avait en main un bidon d’eau de javel, elle a tenté de boire, elle voulait se suicider. Heureusement que Roméo était présent et vigilant pour l’en empêcher », a révélé Aimé Vigile, l’ex garde de feu Dj Arafat sur le site Vibe Radio.ci. Par Enzo Dia