Affaire Valbuena : Karim Benzema déféré ce jeudi matin

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Karim Benzema, après 24 heures de garde à vue, a été déféré jeudi matin au palais de justice de Versailles. Il a reconnu être "intervenu dans le chantage pour rendre service à un ami d'enfance".

Un nouveau rebondissement dans une affaire débutée en juin. Rappel des faits.

Juin 2015: dépôt de plainte

Début juin 2015

Alors qu’il se trouve avec l’équipe de France en vue des deux matches amicaux contre la Belgique (3-4) et l’Albanie, Mathieu Valbuena reçoit plusieurs appels téléphoniques de la part de personnes affirmant détenir une vidéo de l’international en plein ébat avec sa compagne. Contre la non-diffusion des images, ils exigent une somme de 100.000 euros. Dans la foulée, Valbuena décide de porter plainte et le tribunal de grande instance de Versailles ouvre une information judiciaire le 31 juillet, après vérification des faits.

.

13 octobre : Cissé placé en garde à vue

Le 13 octobre dernier, Djibril Cissé avait été placé en garde à vue dans le cadre de cette affaire. L’ancien international français avait apporté son témoignage et avait rapidement été mis hors de cause et donc libéré dans l’après-midi. Trois autres personnes avaient également été placées en garde à vue le même jour. Interpellées dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Oise, elles sont soupçonnées d'être les donneurs d'ordre et d'avoir fait chanter Valbuena. « On est venu me chercher pour écouter ma partie de l’histoire, avait expliqué Cissé sur D8. Moi, je n’ai jamais escroqué personne. Mathieu est un ami ! Quand on était à l’OM, je l’amenais à l’entraînement. Il n’y a pas eu d’escroquerie. Je l’ai juste prévenu de faire attention. Il a porté plainte, mon nom est dedans et ils m’ont entendu. C’est tout. »

19 octobre 2015

Par le biais de son compte Instagram, Valbuena corrobore la version de Cissé : «Je suis sincèrement désolé que mon ami Djibril Cissé ait pu faire l'objet d'une garde à vue dernièrement. Pour ce qui me concerne je n'ai rien à reprocher à Djibril qui s'est conduit en ami, en tentant de m'aider.» Le milieu de terrain lyonnais en profite également pour ajouter : «Je n'ai par ailleurs aucune déclaration à faire à ce stade dans la mesure où l'affaire est en cours de traitement par la police. Je tiens simplement à remercier les services de police pour le traitement efficace de l'affaire.»

20 octobre 2015

Un journal révèle qu’un certain Axel Angot serait à l’origine de l’affaire. Proche de nombreux footballeurs pour qui il joue les concierges de luxe, l’homme, âgé de 39 ans, a été auditionné par la police et il aurait affirmé que cette vidéo lui avait été donnée par un proche de Valbuena. C’est alors qu’il aurait décidé, par l’intermédiaire d’un ami, de contacter le joueur et de tenter de lui extorquer la somme non pas de 100.000 euros, mais de 150.000 euros selon le quotidien.

4 novembre : Benzema entendu à son tour

 

Dernier épisode en date de cette affaire, la mise en garde à vue de Karim Benzema ce mercredi matin. Convoqué ce matin, l’attaquant du Real Madrid est arrivé libre dans les locaux de la PJ de Versailles, assisté de son avocat. Les policiers veulent savoir s’il a participé, ou non, aux pressions exercées sur Mathieu Valbuena. Benzema et Valbuena auraient évoqué en tête-à-tête l'existence de cette tentative de racket le 5 octobre dernier, lors d’un rassemblement de l’équipe de France à Clairefontaine.

5 novembre 2015

Peu avant 9h, Karim Benzema est déféré devant la justice après avoir passé quasiment 24h en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Versailles. L'international français est transféré au au palais de justice de Versailles en vue d'une présentation devant le juge d'instruction dans l'enquête de chantage présumé à la sextape contre Mathieu Valbuena.

Que se passerait-il si Karim Benzema est impliqué dans cette affaire?

Selon un juriste espagnol, si c'est le cas, Benzema sera inculpé et remis en liberté avec l'obligation de comparaître régulièrement devant le juge.

PLUS: