Test Vaccin en Afrique : Gbi de Fer s’en prend aux Africains

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le Comédien Ivoirien, Gbi de Fer se prononce sur la sortie polémique des deux Scientifiques Français relative au test expérimental du Vaccin du COVID-19 en Afrique.

Kouya Gnepa, alias Gbi de Fer s’insurge vigoureusement contre les Africains farouchement opposés à la thèse défendue par les deux Scientifiques Français sur la fameuse question du test expérimental du Vaccin du COVID 19 en Afrique. 

« Que les Africains évitent de se jouer tout le temps les victimes… Arrêtons de pleurnicher tout le temps et mettons-nous au travail », a dit bruyamment « Général Gbi de Fer » sur WWW.VIBE RADIO.CI.

« Soyons honnêtes et évitons les émotions. Il faut se dire la vérité et sortir de toute émotivité. Quand on parle de vaccin, ça toujours été crée par les Européens. Est-ce qu’on peut me dire, tous ces vaccins qui ont été fabriqués par les Blancs, si l’on sait où ils ont été d’abord expérimentés ? Bien évidemment que c’est en Occident. Les Africains sont encore dans ce complexe éternel d’infériorité, du coup, on est tout le temps frustrés. Pourquoi aujourd’hui où on parle de test expérimental sur le continent, des gens en sont aussi choqués ? », s’interroge amer, Le Patron du Djely Théâtre d’Abidjan, sur le site VIBE RADIO.CI. 

Gbi de Fer ne démord pas : « Si ces Scientifiques avaient affirmé que ces tests seraient uniquement appliqués que sur les Africains, j’aurais été offusqué. «Uniquement» n’a pas été prononcé par ces chercheurs Occidentaux. Notre vœux, qu’on trouve le vaccin pour nous soigner, c’est tout, évitons de diaboliser les gens, je ne suis pas d’accord avec cet esprit », a décrié le comédien révélé sur l’émission «Dimanche Passion»

Et le «Général Gbi» de poursuivre : « J’ai vraiment été déçu de la réaction de certaines icônes en Afrique qui sont allées de façon précipitée dans leurs analyses en critiquant. Que les Africains évitent de se jouer tout le temps les victimes. Oui, arrêtons cette politique de victimisation et allons à l’essentiel. Les Scientifiques Africains gagneraient à s’investir dans la recherche et demander à nos gouvernants de mettre les moyens à leur disposition. Car le Blanc n’est pas plus intelligent que nous, je vous assure. Arrêtons de pleurnicher tout le temps et mettons-nous au travail », a laissé entendre avec force et vigueur le célèbre comédien Ivoirien sur Vibe Radio.CI. 
Par Enzo Dia