Koffi Olomidé : "j'ai ma conscience qui souffre"

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Interpellé par la police Kényane puis expulsé le chanteur congolais Koffi Olomidé de retour au pays s’est fondu en excuse.

« Je demande pardon à ma danseuse Pamela ».

Il faut dire que la brouille est partie d’une vidéo tournée vendredi à l’aéroport de Nairobi.

Dans cet élément, l’on voit clairement la star en train de donner un coup de pied à sa danseuse devant des policiers. (voir ici)

 

Il n’en fallait pas plus pour que créer une grosse colère chez le public kényan et les internautes.

La star qui n’avait sans doute pas réalisée l’ampleur de son acte tentait de nier les faits dans une vidéo (voir ici).

La pilule ne passe pas. Sous la pression, les autorités kényanes ont expulsé l’artiste en soutenant que : « Ce genre de comportement n’est pas compatible avec nos valeurs ».

 

Sur ses terres natales, Koffi revient à la raison et réitère ses excuses à sa danseuse : « Elle a beau être danseuse, mon employée, mais je lui demande pardon pour mon geste ».

Invité de l’émission « Karibu Variétés » la star exprime ses regrets : « J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais ».

 

Lorsque les journalistes tentent de savoir le pourquoi de son acte, Koffi avoue son erreur :

 

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.

 

Il faut dire que la brouille est partie d’une vidéo tournée vendredi à l’aéroport de Nairobi.

Dans cet élément, l’on voit clairement la star en train de donner un coup de pied à sa danseuse devant des policiers.

 

Il n’en fallait pas plus pour que créer une grosse colère chez le public kényan et les internautes.

La star qui n’avait sans doute pas réalisée l’ampleur de son acte tentait de nier les faits dans une vidéo (voir ici).

La pilule ne passe pas. Sous la pression, les autorités kényanes ont expulsé l’artiste en soutenant que : « Ce genre de comportement n’est pas compatible avec nos valeurs ».

 

Sur ses terres natales, Koffi revient à la raison et réitère ses excuses à sa danseuse : « Elle a beau être danseuse, mon employée, mais je lui demande pardon pour mon geste ».

Invité de l’émission « Karibu Variétés » la star exprime ses regrets : « J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais ».

 

Lorsque les journalistes tentent de savoir le pourquoi de son acte, Koffi avoue son erreur :

 

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.

 

Il faut dire que la brouille est partie d’une vidéo tournée vendredi à l’aéroport de Nairobi.

Dans cet élément, l’on voit clairement la star en train de donner un coup de pied à sa danseuse devant des policiers.

 

Il n’en fallait pas plus pour que créer une grosse colère chez le public kényan et les internautes.

La star qui n’avait sans doute pas réalisée l’ampleur de son acte tentait de nier les faits dans une vidéo (voir ici).

La pilule ne passe pas. Sous la pression, les autorités kényanes ont expulsé l’artiste en soutenant que : « Ce genre de comportement n’est pas compatible avec nos valeurs ».

 

Sur ses terres natales, Koffi revient à la raison et réitère ses excuses à sa danseuse : « Elle a beau être danseuse, mon employée, mais je lui demande pardon pour mon geste ».

Invité de l’émission « Karibu Variétés » la star exprime ses regrets : « J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais ».

Lorsque les journalistes tentent de savoir le pourquoi de son acte, Koffi avoue son erreur :

 

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.