Décès de Papa Wemba : la thèse de l'empoisonnement pas crédible

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

La polémique enfle depuis le décès de Papa Wemba lors du FEMUA sur scène à Anoumanbo.
Les médias congolais évoquent la thése de l'assassinat.Papa Wemba aurait été empoisonné avec son micro.
Pour faire taire cette théorie surréaliste, le journaliste Alexandre Capron mets en avance ses insufisances.
Depuis mercredi, les réseaux sociaux s’enflamment autour d’une vidéo tentant d’expliquer, images à l’appui, que la star congolaise Papa Wemba aurait été empoisonnée sur scène. Une analyse grotesque battue en brèche par une simple analyse des images et par l’équipe de l’artiste, qui entend porter plainte.

" Les premières vidéos conspirationnistes ont émergé mercredi après-midi, publiées notamment par un membre de la diaspora congolaise. En se basant sur les images du concert, une voix off explique avoir remarqué un "curieux manège" de la part d’un technicien qui enlève un micro sur pied de la scène, avant d’en apporter un nouveau.

Puis, la vidéo se poursuit avec des images du moment où l’artiste congolais tombe sur scène, victime d’un malaise. Le "complotiste" se concentre alors sur un technicien, selon lui, le même que sur les premières images, qui se précipite sur le micro pour le récupérer. Il s’interroge sur le fait que le jeune homme ne vienne pas aider le musicien, alors à terre et auquel ses danseurs viennent en aide.

La flèche pointe vers l'assistant qui vient récupérer le micro, pendant que les danseurs viennent en aide à Papa Wemba à terre. En 24 heures, la vidéo a récolté 58 000 vues.

Deux micros ? Non, il n’y en a qu’un seul

Selon la voix off, qui évoque ouvertement un "complot", il n’y a pas de doute : Papa Wemba a été empoisonné par cet homme qui lui a apporté un nouveau micro.

L’analyse pourrait faire sourire, elle a pourtant donné lieu à un débat sur la chaîne nationale congolaise (RTNC), qui s’est elle-même interrogée sur le rôle de cet assistant plateau. La vidéo a d'ailleurs donné lieu à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux partageant la même analyse. Uniquement sur Youtube, les vidéos sur les sujets combinant les mots "poison" ou "empoisonnement" et "Papa Wemba" cumulaient mercredi après-midi 300 000 vues en tout.

Sauf que l’assistant n’a pas emmené un "nouveau micro", mais simplement un trépied. Sur les images du concert, visibles ci-dessous, on voit l’artiste congolais se diriger vers ce trépied, et y placer le micro qu’il tient déjà dans la main.