Coronavirus : l’OMS alerte les pays Africains

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’inquiète de la vulnérabilité des pays Africains à faire face à une éventuelle propagation du coronavirus (COVID-19).

Au cours d’une réunion ministérielle d’urgence sur le virus organisée par l’union Africaine et les centres pour la prévention de contrôle et des maladies en Afrique, le Directeur de l’OMS a partagé ses inquiétudes : " Notre plus grande préoccupation reste le potentiel de propagation de COVID-19 dans les pays où les systèmes de santé sont plus faibles... Nous travaillons dur pour préparer les pays africains à l'arrivée potentielle du virus ", a fait savoir Tedros Adhanom Ghebreyesus dans une liaison vidéo depuis Genève.

Il a également convié les pays Africains à s’investir d’urgence dans la préparation en cas de propagation du COVID-19 " Les signes croissants de transmission en dehors de la Chine (d’où est partie la maladie) montrent que la fenêtre d'opportunité que nous avons pour contenir ce virus se rétrécit. Nous appelons tous les pays à investir d'urgence dans la préparation ", a-t-il ajouté.
Les responsables Africains sont appelés par le président de la commission Africaine à « prendre des décisions drastiques », car l’Afrique est particulièrement vulnérable « en raison de ses systèmes de santé relativement précaires ».
Le défi pour les pays Africains serait aussi de développer des capacités à procéder à des tests de dépistages.
En 3 semaines, le nombre de pays Africains capables d’effectuer des tests pour détecter le coronavirus est passé de 2 à 26, selon Mme Moeti.

Depuis l’arrivée du coronavirus (COVID-19), plus de 200 cas ont été recensés en Afrique, mais cependant presque tous se sont avérés négatifs, a fait savoir le samedi dernier, la directrice du bureau régional de l’Afrique Matshidiso Rebecca Moeti.

La Chine a notifié 75.569 cas à l'OMS, dont 2.239 décès. Les données de la Chine continuent de montrer une baisse du nombre de nouveaux cas selon le directeur général de l'OMS.

En dehors de la Chine, il y a maintenant 1.200 cas dans 26 pays, avec 8 décès. Il y a un cas confirmé sur le continent africain précisément en Egypte, mais celui-ci s’est avéré négatif.

Plusieurs mesures de prévention sont recommandées :

• Se laver régulièrement les mains avec de l'eau et du savon, ou avec des gels hydroalcoliques, ou avec la cendre.

• Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir avant de tousser ou d'éternuer.

• Éviter tout contact direct avec des personnes présentant des signes suspects de grippe avec des difficultés respiratoires.

• Bien cuire les viandes, poissons, crabes, crevettes, escargots de mer et autres fruits de mer avant de les consommer.

• Aller rapidement au centre de santé le plus proche lorsque l'on présente les signes évoqués ci-haut.